Dr Didier Schmitt

Accueil > D - Espace secrétariat > Agenda > LA PSEUDO GESTATION CHEZ LA CHIENNE

LA PSEUDO GESTATION CHEZ LA CHIENNE

lundi 20 janvier 2014, par Didier Schmitt

La pseudo gestation de la chienne, bien que moins fréquente depuis la politique générale de stérilisation précoce, reste un problème quand on ne désire pas utiliser la pharmacopée chimique.

Gilles HUTZLER lors des secondes rencontres du VAM à NICE en 2007 nous indique les solutions offertes par l’acupuncture.

La pseudo gestation est considérée comme un processus physiologique chez la Chienne. Il semblerait que ce phénomène avantage les jeunes de la meute en permettant un allaitement complémentaire par les femelles non parturientes. Chez nos « clientes » , le système devient pathologique, car il n’y a pas d’adoption de chiot pour terminer le cycle. On peut donc analyser la pseudo gestation comme une conséquence d’une rupture dans la création de la vie. Les processus créatifs sont sous la dépendance des 8 méridiens extraordinaires.

La création proprement dite, ce point de contact entre le Ciel Antérieur (ce qui est en puissance) et le Ciel postérieur (ce qui se traduit en acte), est surtout induite par les méridiens extraordinaires en relation avec le Rein, à savoir Chong, Ren, Du et Dai Mai. La non création a été décrite comme une dysharmonie entre Chong et Ren Mai.

Les quatre autres méridiens extraordinaires les Wei et les Qiao ne vont pas avoir de rôle direct, car en relation avec le Ciel postérieur, la réalisation de la vie, reprenant le jaillissement de celle-ci pour l’entretenir et la créer en permanence.

  • Chong Mai est le premier des méridiens, la source de la vie, l’Energie jaillissante et le carrefour où la force vitale se concentre et jaillit. On parle de lui comme de la mère des douze Jing. Une perturbation de Chong Mai est une perturbation profonde du plan de vie.
    A cause de leurs trajets communs, il contrôle et régularise l’Estomac et le Rein. Chong Mai commence au niveau de l’utérus, en physiologie occidentale pensez au rapport utéro-mammaire... Son point d’ouverture Rate 4 (Aïeul et petit-fils...) va libérer l’énergie latente des surrénales pour redonner un peu d’entrain à nos stackanovistes de l’allaitement.
  • Ren Mai le « Vaisseau Conception » commande aux méridiens Rate, Rein et Foie. Comme son nom l’indique, il est impliqué dans la gestation, l’ « administration » et le soutien de la vie. Le point 7P permet son ouverture, mais possède peu d’indications sur la lactation (Soulié de Morant), car il correspond à la fonction régulatrice de Ren mai. La peau est ce qui délimite la « forme » de l’individu. Le point « créatif » de Ren est le 2VC, point génital remarquable. Le 3VC possède les mêmes indications et peut être utilisé en même temps.

Remarque:Le point 12VC, Mu de l’Estomac, grand régulateur du Qi de l’Estomac, possède une action sur les troubles psychiques (psychasthénie). Le couplage avec les Shu de l’Estomac permet d’équilibrer le Yin et le Yang dans le méridien de l’Estomac.

  • Dai Mai ; le vaisseau de ceinture, le « lien du fagot » va resserrer l’inflation corporelle pseudo gestative. Le VB 41, son point d’ouverture, non content de réguler la Loge Foie- Vésicule Biliaire (point de résonance de VB), fait aussi couler l’énergie dans Chong Mai et Ren Mai. A utiliser lors de perturbation haut-bas. Le VB 26 (Vaisseau de Ceinture), qui, chez le mâle, va rendre de bons et loyaux services dans les obsessions sexuelles, joue un rôle similaire dans cette « psychose reproductive » chez les chiennes, notamment celles qui manifestent un comportement agressif (colère, protection des jouets...). « Dai mai guérit des maux de lactation » (Soulié de Morant)
  • Du Mai « Vaisseau Gouverneur » est impliqué par son côté « gouverneur », intuitivement il permet d’apporter du Yang à l’organisme envahit par l’excès de Yin. Le point 1VC est l’ « Orifice caché » de l’énergie issue de la source commune à Chong, Ren et Du située entre les reins. Le 4VG (Porte de la Vie) n’est pas d’utilisation classique, mais il faut y penser pour son action sur l’Energie Originelle. Le 20VG est souvent indiqué pour son action sur le comportement et son action régulatrice sur l’axe hypothalamo-hypophysaire.
  • Les méridiens principaux, reliés aux Cinq éléments, conduisent l’énergie selon le cycle vital. De l’élément Bois qui représente la germination et la croissance jusqu’à l’élément Eau qui symbolise la mort et la transmigration, la vie suit son chemin. Dans notre cas le Rein, qui gouverne la reproduction, n’a pas fait son travail. L’énergie du Rein se déverse en excès dans la loge du Foie, provoquant une surpression du méridien. Cet état induit une stagnation de l’énergie au niveau de l’Estomac.
  • Méridien de l’Estomac : il faut éviter de piquer les points au niveau des mamelles, bien sûr, des points indiqués chez l’Homme n’étant pas praticables. Les deux bouts de la chaîne mammaire, le 11E et le 30E sont l’entrée et la sortie du trajet profond du méridien, passant le long du tube digestif, permettant de dévier l’énergie vers la surface ou la profondeur.
    L’emploi du 36 E est délicat, il tonifie l’ensemble du méridien, mais son action trop violente risque de se traduire par une extériorisation marquée (Lait++). C’est le 34E qui est préféré pour agir de manière plus douce sur la lactation.
  • Agir sur le méridien du Foie est une bonne manière de traiter la stagnation sur le méridien de l’Estomac. C’est la « grand mère » qui régule le « petit-fils ». Le premier point à utiliser est le 3F
    Le nom de ce point est évocateur, "grand assaut", tai chong, chong comme chong mai. C’est la petite pousse de riz qui sort de terre, symbole de naissance. Point Terre du méridien, il régule l’Estomac et agit bien sur les troubles psychiques associés à la pseudo gestation.
    Le 14F, Mu du Foie, n’est pas utilisé pour des raisons techniques, bien que séduisant (cf nom : « porte du temps révolu » = porte finale du cycle)... Le Yu du Foie (18V) est plus simple d’accès et souvent cliniquement indiqué.

En conclusion :
La pseudo gestation de la chienne nous a permis de faire un modeste petit tour dans le « mystère de la création ». Ces quelques pistes sont à explorer en fonction de la clinique de chaque cas.

« “ Oublier l’intelligence, suivre le Tao” »

Gilles HUTZLER

Avec l’aimable autorisation de l’auteur

Références :

  • G .SOULIE DE.MORANT( p894,p895)
  • « Les méridiens extraordinaires », collectif, Guy Trédaniel éditeur
  • Traité d’acupuncture vétérinaire, F.Molinier, Maisonneuve.

J’ose un commentaire
Nous sommes sur cette plateforme d’Ostéopathie, et l’on perçoit bien par la citation un peu sibylline qui clos cette conférence d’acupuncture que comme en ostéopathie, la voie (TAO) des soins se découvre sur le chemin du cœur. Merci Gilles.
D.SCHMITT